Les ventes de propriétés de nouveau sur le chemin de la croissance à Drummondville et Victoriaville

Drummondville, le 20 juillet 2011 - Selon les données du système MLS provincial, la Chambre immobilière du Centre-du-Québec indique que 115 transactions ont été conclues dans l'agglomération de Victoriaville et 174 dans l'agglomération de Drummondville d'avril à juin 2011, des hausses respectives de 17% et 4% par rapport au nombre de ventes enregistrées à la même période en 2010.

"Après un premier trimestre au ralenti, avec une baisse des ventes de 4% à Victoriaville et de 11% à Drummondville, l'activité immobilière a repris le chemin de la croissance au deuxième trimestre de l'année", indique Muriel Mongeau, membre du conseil d'administration de la Chambre immobilière du Centre-du-Québec et porte-parole de la Fédération des  chambres immobilières du Québec (FCIQ) pour cette région.  "Cette augmentation des ventes a même permis de rattraper totalement ou en bonne partie le retard enregistré en début d'année.  Ainsi, pour les six premiers mois de l'année, les ventes sont en hausse de 6% dans l'agglomération de Victoriaville et elles affichent une légère baisse de 3% dans l'agglomération de Drummondville comparativement aux six premiers mois de 2010."

En ce qui a trait aux ventes de maisons unifamiliales, elles ont augmenté de 18% à Victoriaville et de 11% à Drummondville au cours du deuxième trimestre de 2011.  Au chapitre des prix, le prix médian d'une maison unifamiliale dans l'agglomération de Victoriaville a atteint 136 000$, une hausse de 16% par rapport au prix enregistré au deuxième trimestre de 2010.  À Drummondville, la croissance des prix a été plus modérée, alors que le prix médian d'une maison unifamiliale a augmenté de 4% à 147 250$.

 

Légère baisse des ventes MLS au Québec au deuxième trimestre de 2011


Dans la province de Québec, 23 064 transactions ont été conclues d'avril à juin 2011, une baisse de 5% par rapport au nombre de ventes enregistrées au deuxième trimestre de 2010.

"Il s'agit de la cinquième baisse trimestrielle consécutive des ventes dans la province", indique Claude Charron, président du conseil d'administration de la FCIQ.  "Malgré ce ralentissement du marché, on constate que le recul d'activité au deuxième trimestre de 2011 est moins prononcé que ceux enregistrés au cours des trois trimestres précédents, ce qui est encourageant pour les mois à venir."

Par catégories de propriété, la copropriété a su  tiré son épingle du jeu au deuxième trimestre de l'année, enregistrant une stabilité  des ventes par rapport  à la même période l'an dernier.  Les ventes de maisons unifamiliales ont plutôt diminué de 5% et celles de plex de 14%.

Au chapitre des prix, la croissance s'est poursuivie au deuxième trimestre de 2011, mais de façon modérée.  Ainsi,  le prix médian d'une maison unifamiliale a augmenté de 3% pour se fixer à  220 000$.  La copropriété et les plex ont tous deux enregistré une hausse de 4%, leur prix médian atteignant respectivement 205 000$ et 332 250$.

"Avec 60 815 inscriptions en vigueur au deuxième trimestre, l'offre de propriétés au Québec était en hausse de 14% par rapport au deuxième trimestre de 2010.  Les acheteurs bénéficient donc d'un grand choix de propriétés sur le marché", conclut  M. Charron.


Retour à la page précédente